Dämons !!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Nao
Habitué(e)
Habitué(e)
Messages : 282
Date d'inscription : 06/07/2011
Voir le profil de l'utilisateur

Dämons !!!

Message par Nao le Jeu 7 Juil - 9:05

Titre : Dämons
Titre original : Dämons
Auteurs : Dessin : YONEHARA Hideyuki / Scénario : Dieu Tezuka Osamu
Catégorie : Shonen
Genre : SF/Suspens
Année de sortie : 2009
Editeur : Doki Doki
Nombre de volumes en France : 9
Nombre de volumes au Japon : 13 fini
Version animée : Nop
Du même auteur :De YONEHARA Hideyuki : full ahead coco. Et de Tezuka je vais pas vous faire un dessin... Black Jack, Vampire, Shumari, Phénix etc...



Histoire :



Que feriez-vous, si on tuait votre femme et votre fille devant vos yeux? Et si on vous montrait leurs cadavres? Bien sûr vous souhaiteriez vous venger, mais comment le faire sans bras?

Heito travaille dans une entreprise de Nanotechnologie, dans un futur assez proche, mais voilà, ses collègues ne sont pas ceux qu'il croyait être, et pour arriver à leurs fin ils massacrent la famille de Heito, puis lui montrent les cadavres de sa femme et sa fille dans une sorte de tube conservateur. De ce jour, Heito perdit toute humanité, afin de démontrer le changement dû à sa colère, ses cheveux sont devenus blanc (en partie aussi avec la peur de perdre un être cher) et il a perdu ses bras.

Mais un homme croyant en l'énergie du corps humain, va lui créer des bras de métal. Et cet homme expliquera à Heito que s'il a assez de rage pour se venger et vaincre ceux qui ont tué sa famille, alors il générera du Zetmos. Une énergie issu de la haine profonde qu'il ressent alors envers ses ennemis, pouvant l'aider à bouger ses bras de métal.

Il faudra un long temps d'adaptation à Heito, mais le jour venu il se mettra en marche vers son destin, le regard remplit de haine et de tristesse. Celui qu'on nommera bientôt Dämons Hate est en route !



Avis :

Dämons ou l'art de la violence. Si le synopsis laisse à penser que nous avons affaire à une simple histoire de vengeance, il se trouve qu'au fil des tomes l'histoire devient de plus en plus accrocheuse. Pourtant Heito n'est pas quelqu'un que nous aimerions rencontrer et qui a des manières plus que discutables, malgré son vécu, pour régler ses problèmes. Certes, mais l'auteur, qui mène d'une très belle façon son scénario, nous plonge totalement dans l'univers d'Heito, et rapidement on se rend compte que nous aurions fait pareil si cela avait été notre famille.

Chaque scène de combat est époustouflante, il y a de bonnes trouvailles de de l'auteur pour exprimer la peur et donner un sens plus réaliste au combats, surtout lorsqu'il y a utilisation de Nanotechnologie, comme il est souvent question dans ce manga.

Mais là où on voit que l'auteur n'est pas trop mauvais, c'est que même si elle vise avant tout de la compassion pour Heito, l'histoire de chacun de ses adversaires arrive à nous donner un sentiment différent. Pour certains nous n'aurons qu'un souhait, que Heito en finisse avec lui en le faisant souffrir, mais pour d'autres, ayant des raisons plus humaines d'avoir mal agi, on en arrive à espérer leur survie car, au final, Heito ne sera peut être pas si différent d'eux, et ce pour les même raisons !

Au niveau du dessin, l'auteur est également celui de "Full ahead coco", et je dois dire que je trouve le dessin de Dämons nettement plus beau et plus travaillé, et pourtant j'aimais déjà bien celui de "Full ahead". Les traits sont plus nets, le dessin est nettement plus beau. Les décors, tout comme dans son autre oeuvre, sont toujours bien faits avec souvent des détails en arrière plan. Il y a aussi le charisme des personnages dont il a le secret. Certains sont touchants rien que de par leurs regards !

En dernier point, il faut tout de même parler de Tezuka, qui avait publié une histoire courte "Tetsu no Senritsu", dite "Mélodie de ferraille", et c'est de là que Dämons tire ses origines sans jamais trahir l'oeuvre de Tezuka. Pourtant, avec la mode du moment, de ressortir des oeuvres de Tezuka avec des auteurs connu, certains lui compareront peut être "Pluto" et "Dämons". Ce serait une erreur ! On sait tous combien Tezuka avait fait d'histoires différentes, traitant des sujets différents avec plus ou moins de dureté et de subtilité. Ainsi si "Pluto" amène à se poser pas mal de questions sur soi, "Dämons" fait plutôt, en tout cas pour ma part, réfléchir sur les actes de chacun, sur l'humanité qu'il peut y avoir en chacun de nous et surtout, que les actes que l'ont subi et que l'ont fait subir ont toujours une source, plus ou moins bonne, et qu'il faut toujours en avoir conscience.

Je conclurais donc en vous disant que ce n'est pas la série de l'année, ce n'est pas un chef d'oeuvre non plus, mais 13 tomes pour une série aussi prenante c'est abordable, pour une histoire aussi bien ficelée et rien que pour l'hymne à Tezuka qui ressort de ce manga, il le faudrait dans votre collection.

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum