Samouraï/Bushis/Rônin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mazumi
Posteur amateur
Posteur amateur
Masculin Messages : 359
Date d'inscription : 08/07/2011
Age : 22
Localisation : Dans le royaume des songes
Voir le profil de l'utilisateur

Samouraï/Bushis/Rônin

Message par Mazumi le Jeu 28 Juil - 19:18



Le mot samouraï vient du verbe 'saburau" signifiant "servir", la signification actuelle du mot "samouraï" est née aux débuts de l'ère d'Edo vers 1600.

Les samouraïs sont des guerriers dont le rôle est de servir un maitre, si ce maitre vient à disparaitre le samouraï se voit déshonoré et devient un samouraï sans maitre, un rônin.
Cependant, si par le passé les termes "samouraï" et "bushi" étaient synonyme. A partir de de l'ère d'Edo et du règne Tokugawa, le samouraï devient un guerrier devant suivre un code de conduite, le Bushido.

Le terme "Bushido" vient du chinois "wu shis dao" signifiant "la voie du guerrier". Le Bushido est un code d'honneur stricte dont nombre de samouraïs ont vouer leur vie a son respect, ce sont le Bouddhisme, le Shintoïsme et le Confucianisme qui forme les bases du Bushido.
Du Bouddhisme, le Bushido a emprunté le respect de la vie comme de la mort et le stoïcisme. Du Shintoïsme, il a emprunté le respect et le culte de la Patrie et de l'Empereur. Enfin du Confucianisme, le Bushido a emprunté le respect de la culture littéraire et des relations sociales tels que parents-enfants et maitre-serviteur.
La "voie du guerrier" passe par l'apprentissage des sept vertus fondamentales :
- La Droiture (義, Gi)
- Le Courage (勇, Yu)
- La Bienveillance (仁, Jin)
- La Politesse (礼, Rei)
- La Sincérité (誠, Makoto)
- L’Honneur (名誉, Meiyo)
- La Loyauté (忠義, Chugi)

Ce sont ces deux derniers vertus qui sont le plus représentative de la vie d'un samouraï car la loyauté et l'honneur ne font qu'un, un samouraï doit être loyal à son maitre et un samouraï sans maitre est un samouraï en déshonneur.
Afin de regagner son honneur perdu, le samouraï devait commettre le seppuku (sacrifice rituel où le samouraï s'ouvre le ventre) aussi appelé hara-kiri mais ces deux thèmes ne sont pas utilisé pour les même raison. On parle de hara-kiri lors d'une humiliation et de seppuku lorsque le samouraï reconnait sa défaite lors d'un combat et se donne la mort.

Cependant si le code d'honneur du samouraï se nomme le Bushido, les termes "samouraï" et "bushis" sont différents même si la différence est très subtile.
Les bushis sont à l'origine des chevaliers en armure et armé d'un arc (Yumi) dont la missions était de protéger les clans mais à l'ère d'Edo, les shogun Tokugawa créent une hiérarchie en quatre classes dont la plus puissante est la noblesse guerrière autre ment dit les guerriers gentilhomme (士, shi) regroupés au sein de la maison des guerriers (武家, buke), les bushis se distinguent donc des samouraï en appartenant à la classe noble.

_______________________
Il n'y a pas pire fin que de périr naturellement.
Si l'on vous tue votre fantôme peux au moins se venger de votre assassin.
Mais qui peut se venger d'avoir été tuer par ... le temps ?


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum